D’où vient la couleur du miel ?

les couleurs du miel

La grande diversité de couleurs des miels provient de de l’origine botanique et géographique des fleurs butinées. Mais la couleur d’un miel peut également se modifier au fil du temps.

Le rôle des fleurs dans la couleur du miel ?

Il est important pour comprendre ce phénomène que le miel contient du pollen et c’est grâce à l’analyse pollinique qu’il est possible de vérifier l’origine botanique et géographique du miel.

La mélissopalynologie qui consiste à étudier les grains de pollens dans le miel en les examinant au microscope pour identifier les pollens présents, est aujourd’hui le seul outil légal permettant la certification de l’origine florale d’un miel.

L’analyse pollinique fait l’objet entre autres d’une analyse qualitative pour retrouver l’origine botanique et géographique du miel grâce à l’identification et la quantification des grains de pollen.

Il est évident que le pollen et ses pigments jouent un rôle très important dans la couleur du miel.

Le rôle des sucres dans la couleur du miel ?

Le nectar se compose d’une série de substances différentes qui remplissent des fonctions différentes, la principale étant d’attirer les pollinisateurs en leur offrant une récompense sous forme de sucres ou d’autres éléments utiles. Pour la majorité des plantes, les sucres sont les principaux constituants du nectar.

La composition en sucres du nectar va ainsi avoir une influence sur la vitesse de cristallisation du miel qui viendra aussi modifier la coloration du miel.

Le miel, liquide à l’extraction, va donc cristalliser plus ou moins rapidement, en fonction de l’équilibre de ses sucres principaux : fructose et glucose. Plus la teneur en fructose est élevée, plus il restera liquide longtemps, comme le miel d’acacia , dont la couleur ne variera pas vraiment.

Tous les miels naturels monofloraux tels que le miel d’acacia (très clair, jaune pâle), le miel de tilleul (jaune plus ou moins sombre), le miel de châtaignier (de couleur ambre sombre), … pourront ainsi varier au fil du temps au niveau des couleurs en fonction de leurs résidus polliniques et de leur teneur en sucres.

Eau-de-vie de miel : le savoureux alcool fait maison

Eau de vie au miel

Cela se faisait beaucoup au siècle dernier, notamment dans les couvents et monastères, toujours à la pointe en matière de liqueurs, de vin, de bière et d’autres boissons alcoolisées, comme l’hydromel et, justement, l’eau-de-vie de miel. Au Domaine Apicole nous avons d’ailleurs fourni de grandes quantités de miel de tournesol, qui fermente très bien, à des bonnes sœurs d’Orléans. Lesquels en faisaient une eau-de-vie pas piquée des… hannetons.

Si vous souhaitez également vous essayer à la fabrication d’eau-de-vie, vous pouvez acheter nos différents miels en ligne.

 

Quel miel choisir en cuisine ?

Cuisine miel

Le miel est bien sûr beaucoup utilisé dans notre cuisine au Domaine de Chezelles, mais il est important d’utiliser le bon miel selon les plats.
Par exemple, les miels puissants en goût, comme le miel de châtaignier (disponible à l’achat sur notre boutique en ligne), conviennent bien aux plats exotiques ou très épicés.
En revanche, ils sont trop forts pour les desserts subtils, comme les desserts à base de fruits. Pour eux, nous préférons les miels légers comme le miel d’acacia, qui parfume subtilement les plats. De façon générale, les miels puissants conviennent mieux à la cuisson, les miels subtils aux plats non cuits. Bon à savoir !

Continuer la lecture de « Quel miel choisir en cuisine ? »