Les bienfaits du pollen de fleurs

Surtout ne le confondez pas avec le pollen transporté par les vents et qui transmet les allergies saisonnières ! Le pollen de fleurs, dont nous allons vous parler dans cet article, est le pollen récolté par les abeilles sur les fleurs et se présente sous la forme de petites pelotes riches en vitamines et protéines végétales. Apprenez-en plus dès à présent sur la composition et les propriétés thérapeutiques du pollen.

Butineuse dans une fleur rose

Continuer la lecture de « Les bienfaits du pollen de fleurs »

Recette du pain d’épices moelleux au miel

Au Domaine Apicole de Chezelles, nous adorons le miel et toutes les gourmandises qui en découlent, comme le pain d’épices.

Il s’agit d’une friandise qui nous rappelle à tous des souvenirs de notre enfance et c’est sûrement pour cela qu’elle est si populaire à l’approche des fêtes, que ce soit pour accompagner le foie gras et la confiture de figues ou pour vous régaler au goûter avec une boisson chaude.

Comment sélectionner les ingrédients principaux pour la recette de pain d’épices au miel ?

La réussite d’un pain d’épices au miel se trouve dans la qualité des ingrédients phares, à savoir : les épices et le miel.

Vous pouvez utiliser les épices en poudre, comme la cannelle, l’anis étoilé, le gingembre et même la coriandre du commerce, mais si vous en avez la possibilité, nous vous conseillons de les mixer vous-même, les parfums n’en seront que plus prononcés.

L’ingrédient essentiel pour réussir son pain d’épices est bien sûr le miel, qu’il faut choisir de très bonne qualité. Nous avons sélectionné pour réaliser cette délicieuse recette du miel de châtaignier car il donne un goût plus prononcé.

Si vous souhaitez un goût plus doux, vous pouvez aussi opter pour un miel d’acacia ou un miel toutes fleurs.


pain d'épices moelleux au miel

Continuer la lecture de « Recette du pain d’épices moelleux au miel »

L’apithérapie, la médecine des abeilles

Plaies cutanées, brûlures légères, fatigue passagère, immunité en vrac… l’apithérapie est une discipline consistant à soulager, apaiser voire même traiter divers maux grâce aux produits des abeilles.  Apprenez-en plus dès maintenant sur sa définition et son histoire.

beauté miel secret

L’apithérapie : définition

Apithérapie vient du latin « apis » pour abeille et du grec « therapeia » pour cure.  L’apithérapie consiste donc à utiliser les produits de la ruche à des fins thérapeutiques et cosmétiques. L’apithérapie comprend les produits récoltés, transformés ou sécrétés par les abeilles parmi lesquels :

  • le miel
  • la Gelée Royale
  • la Propolis
  • le pollen
  • la cire
  • le venin

Il y a dans le monde de très nombreuses études récentes qui démontrent les effets thérapeutiques des produits de la ruche et l’apithérapie occupe désormais une place très importante dans les médecines dites « douces ».

Moi qui suis « née dans un pot de miel », je ne me soigne qu’avec les abeilles et je suis en pleine forme ! Je crois que de plus en plus de personnes font pareil et je pense que cela va durer…tant qu’il y aura des abeilles.

D’un autre côté, ce soudain engouement est étrange puisque ces études ne font que prouver ce qu’on savait déjà, parfois depuis très longtemps…

Un peu d’histoire

L’apithérapie ne date pas d’hier ! Ses origines remontent à des millénaires durant desquels les produits de la ruche étaient utilisés pour leurs bienfaits sur l’organisme.

Savez-vous ce qui figure sur le fameux Manuscrit de Thèbes en Egypte, qui date de 1870 avant Jésus-Christ ? Et bien on y explique que les Egyptiens (en tout cas, les nobles) se soignaient à l’aide des produits de la ruche. Dans l’Egypte des pharaons, il a notamment été retrouvé un papyrus décrivant 48 usages traditionnels des produits de la ruche. Le miel et la propolis étaient alors employés en tant qu’antiseptiques et anti-inflammatoires… tout comme aujourd’hui !

Que faisait Pithagore, vers 500 avant J.C. ? Il se soignait avec les produits de la Ruche et disait qu’il en tirait sa vitalité et sa créativité. Pythagore est disparu à 83 ans, un bel âge pour l’époque !

Que faisait Hippocrate, fondateur de la médecine, en 400 avant J.C .? Il mettait du miel dans de nombreux traitements ! Et il a vécu jusqu’à 90 ans ! Et que disait Aristote, vers 350 avant J.C. ? Que la ruche était une pharmacie !

Vous avouerez donc qu’il est un peu fort de dire qu’en 2022, on découvre les vertus thérapeutiques des produits de la ruche !

Recette du filet mignon de porc au miel

Les amateurs et amatrices de sucré/salé vont se régaler de cette recette inratable de filet mignon de porc au bon miel du Domaine de Chezelles. Prêt ? Cuisinez !

filet-mignon

Ingrédients

Pour 4 personnes, il vous faut :

  • 2 oignons
  • 500 g de filet mignon de porc
  • 5 cuillères à soupe de miel liquide comme le miel de châtaignier
  • 6 cl de vinaigre de miel
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 2 cuillères à café de gingembre en poudre
  • 1 petite boîte de tomates concassées
  • Sel, poivre

Préparation

  • Emincez les oignons et faites-les dorer quelques instants dans une sauteuse avec quelques gouttes d’huile d’olive.
  • Coupez le filet mignon en tranches d’environ 1 cm d’épaisseur et faites-les revenir avec les oignons pendant 3 minutes environ.
  • Ajoutez le gingembre.
  • Ajoutez le miel, le vinaigre de miel et la sauce soja. Mélangez et laissez revenir à feu moyen pendant 5 minutes.
  • Salez, poivrez, versez les tomates concassées.
  • Mélangez et laissez mijoter à feu doux pendant 25 minutes.

Ce pat chaud est un régal accompagné de riz ou de pommes de terre cuites à la vapeur !

Y a-t-il des effets secondaires à la consommation de Propolis ?

La Propolis des abeilles est utilisée depuis l’Antiquité pour ses mille et une vertus dont celle de doper l’immunité. Et, comme de nombreux compléments alimentaires, elle nécessite d’être consommée suivant un certain dosage, au risque de présenter quelques effets secondaires (pourtant rares). Pas de panique ! Apprenez-en plus en lisant notre article. Continuer la lecture de « Y a-t-il des effets secondaires à la consommation de Propolis ? »