La Propolis, quels bienfaits pour la femme enceinte ?

Portrait Marie-Cécile
Rédigé par Marie-Cécile
Bienvenue au Domaine Apicole de Chezelles !

En savoir plus

La Propolis, cette substance que les abeilles récoltent sur les bourgeons des arbres, est un savant mélange de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments. Si elle présente de multiples atouts pour la santé, sa consommation est-elle recommandée chez la femme enceinte ? Nous vous apportons des éléments de réponse.

La Propolis : ses bienfaits sur la santé

propolis enceinteComposée de résines, d’huiles essentielles, de cire, de salive et de pollen, la Propolis est une substance riche de plusieurs centaines de molécules actives qui lui confèrent de nombreuses propriétés thérapeutiques. Selon ses origines géographiques et la flore butinée par les abeilles, la Propolis renferme des concentrations plus ou moins élevées de polyphénols et flavonoïdes (d’excellents antioxydants) et d’artépilline C, un principe actif s’avérant efficace contre certains cancers.

Alors, rien d’étonnant à ce qu’elle se retrouve dans nos armoires à pharmacie sous diverses formes : gélules, sprays, gouttes, baumes, etc.

Reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé qui l’a d’ailleurs ajoutée dans son programme nutrition et santé, la Propolis a des effets antibactériens, antioxydants, antifongiques et anti-inflammatoires. Elle serait notamment efficace contre les problèmes de peau (acné, mycose, verrues, etc.), les troubles ORL (angine, rhinite, sinusite.., etc.), les problèmes bucco-dentaires (aphte, gingivite, etc.), les problèmes urogénitaux ou en cas d’hypertension. En outre, la Propolis n’a pas son pareil pour renforcer les défenses immunitaires. Bref, que ce soit la Gelée Royale, le miel ou la Propolis, les produits de la ruche ont tout bon, vous l’aurez compris !

Comment consommer de la Propolis pendant la grossesse ?

Comme avec la plupart des compléments alimentaires, l’utilisation de la Propolis lors de la grossesse doit se faire avec prudence. Toutefois, l’apithérapie (cette pratique ancestrale qui consiste à utiliser les produits récoltés ou fabriqués par les abeilles pour se soigner naturellement) n’est pas incompatible avec ce beau moment de la vie d’une femme.

Voici quelques manières de la consommer en toute sécurité pendant votre grossesse :

  • Si vous souffrez d’un rhume ou d’une grippe, un spray à l’extrait de Propolis peut être utilisé mais attention, uniquement à court terme (c’est-à-dire pas plus de cinq jours). Il aidera à dégager vos voies respiratoires de façon naturelle et sans effet rebond.
  • En cas de maux de gorge, vous pouvez consommer de la Propolis à mâcher ou nos pastilles miel et Propolis, idéales pour adoucir la gorge.
  • Si vous êtes sujette à des problèmes cutanés tels que les vergetures ou les crevasses, la Propolis sera d’une aide précieuse. Essayez donc notre baume Propoderm à base de cette substance et enrichi en beurre de karité pour une hydratation optimale.

La Propolis : des contre-indications durant la grossesse ?

La grossesse étant une période délicate, mieux vaut rester prudente avant de s’automédicamenter ou d’utiliser un complément alimentaire sans l’avis de son médecin traitant.
Tout comme le miel, le pollen et la Gelée Royale, certaines personnes peuvent être très sensibles à la Propolis. Ainsi, si vous êtes allergique aux produits de la ruche ou aux piqûres d’abeilles, abstenez-vous d’en consommer.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *