La fabrication de la gelée royale

Substance gélatineuse à l’aspect laiteux, la gelée royale est produite par les abeilles nourricières qui s’en servent pour alimenter les larves destinées à devenir reines. Celle qui sera l’heureuse élue de la colonie s’en nourrira d’ailleurs durant toute son existence. Alors oui, vous la consommez régulièrement et connaissez ses multiples bienfaits, mais connaissez-vous le processus de fabrication de la gelée royale ? Explications.

Comment les abeilles fabriquent la gelée royale ?

fabrication gelée royaleC’est en butinant les fleurs de nos parcs et jardins que les abeilles se sustentent et nourrissent leurs congénères. Le pollen et le nectar ainsi consommés favorisent le développement de leurs glandes hypopharyngiennes et mandibulaires, celles-là même servant à la production de la gelée royale.

Ce trésor de la nature, très riche de vitamines, minéraux et oligo-éléments, est sécrété par les abeilles ouvrières (devenues alors nourrices) entre le 5e et le 14e jour de leur existence. Elles s’en serviront pour nourrir les jeunes larves jusqu’à leur 3e jour. Puis, celles qui seront choisies pour être logées dans les cellules royales et concourir au titre de Reine, y auront droit jusqu’à leur 5e jour.

Pour voir la composition de la Gelée Royale, c’est ici.

Enfin, l’élue s’en délectera toute sa vie jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus pondre.

Les étapes de production de la gelée royale

N’est pas apiculteur qui veut ! Il va s’en dire que la fabrication de la gelée royale est une activité technique faisant appel à un savoir-faire bien spécifique que seuls maîtrisent les professionnels du domaine.

Pour produire de la gelée royale en quantité, l’apiculteur doit en effet leurrer la colonie d’abeilles et faire en sorte de provoquer un élevage important de reines.

Ainsi, avant de se retrouver dans votre réfrigérateur, ce super aliment suivra un processus de production particulier consistant à imiter le comportement naturel de la ruche.

Étape par étape, voici comment se déroule la fabrication de la gelée royale :

L’élevage de ruches

Produire de la gelée royale n’est pas de tout repos pour les abeilles. Et pour cause ! Elles doivent dépenser une énergie folle à la production de leur lait vertueux.

Qui dit dépense énergétique, dit alimentation en conséquence. L’apiculteur doit donc approvisionner suffisamment les abeilles en miel et pollen pour leur faciliter la tâche et leur permettre ainsi de produire une bonne dose de gelée.

La préparation du cadre à pondre

Dans chaque ruche, l’apiculteur va introduire des cadres vides qui vont inciter la Reine à pondre des œufs, qui deviendront ensuite des larves.

Le greffage et l’introduction du cadre porte-lattes

L’étape du greffage demande minutie et délicatesse de la part de l’apiculteur. Elle consiste à transférer les larves tout juste écloses dans des ébauches de cellules royales (appelées cupules).

Au moment du greffage, le cadre porte-lattes est également inséré dans la ruche dans une partie non accessible par la Reine. En effet, si cette dernière se retrouvait nez à nez avec les larves, elle les éliminerait une à une afin de ne pas avoir de rivales.

De leur côté, les abeilles nourricières, comprenant que les larves doivent être élevées comme des reines, remplissent les cupules de leur légendaire gelée pendant au moins trois jours.

La récolte et le délarvage

Dès lors que les cupules sont remplies de gelée, l’apiculteur récupère le cadre porte-lattes et coupe la partie supérieure des cellules faites de cire, également fabriquées par nos amies les abeilles (en langage technique, on parle de désoperculation).

Les larves sont ensuite délogées de leurs cellules, et il ne reste plus qu’à prélever la précieuse substance.

L’extraction

Après s’être assuré de la propreté de son matériel (la réglementation est stricte dans le domaine), l’apiculteur passe à l’étape de l’extraction qui consiste à prélever, cellule par cellule, la gelée royale, muni d’une seringue ou d’une pompe à vide.

Le conditionnement

Gelée royale, 100% naturelleUne fois la fabrication de la gelée royale achevée, ce cadeau de la nature est ensuite entreposé au froid (entre 2 et 5 °C), à l’abri de la lumière et de l’humidité dans des pots en verre pour la conservation, avant d’être conditionné dans un emballage isotherme… et vendu aux consommateurs !