Abeille ouvrière

Le rucher est un vrai petit monde avec ses habitants et son organisation propre. A la tête des colonies, on trouve une Reine qui, une fois fécondée, passera sa vie entière (4 à 5 ans) à assurer la pérennité de la ruche en pondant les œufs des futures abeilles.

Dans la ruche ou l’essaim, il y a quelques centaines de mâles ou faux bourdon, mais les principales habitantes sont les abeilles ouvrières. Ces abeilles femelles représentent 90% de la colonie soit environ 50000 abeilles. Les ouvrières s’activent toute leur vie au bon fonctionnement de la ruche.

abeilles ouvrieres dans la ruche

Découvrons ces surprenantes ouvrières qui au cours de leur courte vie (30 à 40 jours) vont effectuer toutes les tâches de la ruche.

Les liens entre les abeilles ouvrières

Dans la ruche, il n’y a qu’une seule mère, la Reine des abeilles. Cet insecte est facilement reconnaissable par sa taille plus grande.

Lors de son vol nuptial, elle va s’accoupler pour la seule fois de sa vie. Environ 25 mâles vont féconder la Reine. Une fois l’accouplement terminé et la fécondation de la Reine assurée, elle retourne dans sa ruche et ne ressortira plus.

Elle stocke donc leurs spermes dans sa spermathèque. Tout au long de sa vie, elle va pondre des œufs issus de mâles différents. Les ouvrières peuvent donc être sœurs (issues du même père) ou demi-sœurs (issues de pères différents).

Les caractéristiques physiques des abeilles ouvrières

L’ouvrière est une femelle qui ne se reproduira pas, seule la Reine a cette capacité au sein de la ruche.

Les abeilles ouvrières possèdent cependant des organes spécialisés afin de s’adapter aux différentes tâches nécessaires au bon fonctionnement de la colonie. Ces organes serviront aussi à la production des différents produits de la ruche.

Les glandes hypopharyngiennes des ouvrières secrèteront du 6ème au 12ème jour de vie la fameuse gelée royale. Elle est destinée à nourrir dans le couvain les larves de moins de 3 jours, les larves royales tout au long de leur développement et la Reine. Ces glandes serviront aussi aux ouvrières plus âgées pour la transformation du nectar en miel.

Les plaques cirières produisent la cire nécessaire à la construction des alvéoles. Seules les ouvrières en sont pourvues. L’alvéole permet de stocker les réserves de miel et le couvain.

La langue est très développée afin de pouvoir butiner le nectar au fond des corolles des fleurs. De plus, sur les pattes arrières des ouvrières, on trouve le panier à pollen qui permet de ramener à la ruche cette précieuse source de protéines ainsi que de la propolis. Les abeilles sont, en effet de parfaits insectes pollinisateurs. En ramassant le pollen pour leurs besoins, elles participent activement à la pollinisation des fleurs.

Le comportement des abeilles ouvrières et leur organisation du travail

Abeilles entrant dans la ruche

Comme chez tous les insectes sociaux, l’évolution des activités se fait de l’intérieur vers l’extérieur du nid. Durant leur vie, les ouvrières occuperont tous les « métiers » nécessaires au bon fonctionnement et à la survie de la colonie. En fonction de leur âge, elles seront donc tour à tour, nettoyeuses, nourrices, cirières, ventileuses, intendantes, gardiennes et enfin butineuses. Elles finissent ainsi leur vie au cours d’un dernier voyage.

Comment dorment les abeilles ?

Pendant longtemps, on a pensé que les abeilles ne se reposaient jamais et qu’elles étaient toujours actives.

Il est vrai, que lorsque l’on s’approche d’une ruche, on a l’impression que toutes les abeilles sont en activité. En effet, il y a tant de choses à faire au sein de la colonie : fabrication du miel, des rayons de cire, s’occuper de la Reine et des larves, butiner du nectar et du pollen, entretien de la ruche…

abeilles sur un rayon de ruche

Pourtant, les abeilles, comme tous les animaux, ont des phases de repos. Continuer la lecture de « Comment dorment les abeilles ? »

Quand naissent les abeilles d’hiver ?

Dans les ruches, les abeilles se renouvellent tout au long de l’année. Pour les apiculteurs il existe 2 sortes d’abeilles : les abeilles d’été et celles d’hiver.

Abeille qui collecte du pollen

Les premières sont celles qui naissent durant le printemps et l’été. Ces insectes auront une vie assez courte d’environ 5 semaines mais très active. Elles contribuent au développement de la colonie et engrange le stock nécessaire pour l’hiver. Durant la période de floraison, les ouvrières partent butiner le nectar. Elles participent à la production de miel et à la récolte du pollen.

Continuer la lecture de « Quand naissent les abeilles d’hiver ? »

A quoi sert la propolis pour les abeilles ?

La propolis est un des 4 produits de la ruche. Moins connue que le miel ou la gelée royale, elle mérite pourtant d’être découverte.

En grec ancien, son nom signifie « en avant de la ville ». En effet, la propolis joue un véritable rôle de bouclier au sein de la ruche.

propolis et abeilles

Découvrons tous les avantages et les bienfaits que la propolis apporte à la ruche. Continuer la lecture de « A quoi sert la propolis pour les abeilles ? »

Recette originale de cappucino au curcuma et sucré au miel

Le curcuma est une plante dont on entend beaucoup parler depuis quelques temps. Présente dans la pharmacopée traditionnelle indienne, on lui prête de nombreux bienfaits pour la santé.

Mais, le curcuma est aussi une plante très utilisée en cuisine pour ses arômes puissants et savoureux qui apportent beaucoup de saveurs aux plats. Très présent dans la cuisine asiatique, il permet de relever des recettes de viandes, de poissons et de légumes.

Associé au gingembre et au citron, le curcuma peut aussi se consommer en tisane, en particulier lors d’une cure « detox ».

Nous vous proposons de découvrir une recette de boisson originale à base de café et de curcuma et d’épices qui va vous surprendre par ses arômes.

Continuer la lecture de « Recette originale de cappucino au curcuma et sucré au miel »

Protéines et pollen pour les abeilles

Le pollen est, avec la gelée royale, le miel et la propolis, l’un des trésors de la ruche. La consommation de cette poudre, récoltée par les abeilles, nous apporte de nombreux bienfaits.

Mais il est ramené à la ruche par les abeilles butineuses car il représente un réel besoin pour le fonctionnement de la colonie. Nous allons vous expliquer pourquoi !

abeille butinant une fleur jaune

 

Continuer la lecture de « Protéines et pollen pour les abeilles »

Quels sont les différents rôles d’une abeille dans la ruche ?

Dans la ruche, on trouve une multitude de rôle allant de la ponte, exclusivement réservée à la Reine, au butinage. La Reine est, en effet, la seule abeille qui ne change pas de tâche au cours de sa longue vie (environ 4 ans). Les ouvrières occuperont, en fonction de leur âge, tous les postes. Voici les différentes tâches auxquelles les ouvrières vont s’atteler au fil de leur courte vie (30 à 40 jours).

Abeilles entrant dans la ruche

Continuer la lecture de « Quels sont les différents rôles d’une abeille dans la ruche ? »

Qu’est ce que l’anémogamie ou anémophilie ?

Ces deux termes font référence à un mode de reproduction des végétaux.

Pour les plantes et les végétaux, il existe deux façons de se reproduire. Dans tous les cas, afin d’assurer la reproduction, il faut que leur pollen soit transporté d’une plante à une autre, soit avec l’aide du vent, soit grâce à l’intervention d’insectes pollinisateurs comme les abeilles.

champs de pollen

L’anémogamie est le mode de dispersion du pollen qui utilise la force du vent. Ces pollens sont dits anémophiles.

Ces pollens sont très légers et ils sont donc facilement emportés par le vent des organes mâles jusqu’aux organes femelles des fleurs.

Continuer la lecture de « Qu’est ce que l’anémogamie ou anémophilie ? »

Qu’est ce qu’une abeille noire ?

Il existe une très grande variété d’abeilles dans le monde. En effet, environ 20000 espèces ont été répertorié et parmi elles on trouve des races d’abeilles aux caractéristiques ou aux couleurs différentes. Il existe ainsi des abeilles jaunes, grises ou noires.

Cette dernière catégorie, celle des abeilles noires, ou Apis mellifera mellifera est la plus nombreuse et représenterait environ 35% des abeilles.

Quelles sont ses caractéristiques ? comment la reconnaître ? et qu’elles sont ses qualités ? Nous vous proposons de partir à la rencontre de l’abeille noire.

Continuer la lecture de « Qu’est ce qu’une abeille noire ? »