La Récolte de la Gelée Royale

Portrait Marie-Cécile
Rédigé par Marie-Cécile
Bienvenue au Domaine Apicole de Chezelles !
Fière de l’héritage de nos parents depuis cinq générations qui ont su nous transmettre la passion des abeilles, j’ai grand plaisir aujourd’hui à prendre soin de nos ruches avec nos équipes et je veille personnellement à la préparation de tous nos produits pour en assurer la meilleure qualité. Inspirons-nous de ces merveilleux insectes qui nous protègent !
En savoir plus

Vous avez sans doute entendu parler de la revue « Sciences et Avenir » parue dernièrement ?

Départ au rucher

Au Domaine Apicole de Chezelles, tout le monde a parcouru cet article avec grand intérêt. On y parle des vertus des produits de la ruche, de l’abeille, de miel,de pollen, de propolis et de gelée royale. Mais savez-vous comment se récolte la gelée royale ?

Il est vrai que c’est un sacré travail, qui demande beaucoup de minutie et de patience.

Il faut surtout savoir que pour produire la gelée royale, il faut notre intervention à nous les humains. C’est la grande différence avec le miel, que nous nous contentons de récolter. Permettez-moi d’ailleurs de vous rappeler rapidement la technique de production de gelée royale, car c’est intéressant je pense.

1)   les abeilles ne produisent principalement de la gelée royale que pour donner naissance à une reine si la ruche est orpheline, ou pour nourrir leur reine.

2)   nous allons donc donner aux abeilles l’illusion qu’elles n’ont pas de reines. Nous séparons pour cela la ruche en deux parties. Sur une de ces deux parties, se trouve une grille à travers laquelle les abeilles et les bourdons peuvent passer, mais pas la reine, bien plus grosse qu’eux. Du coup, les abeilles se trouvant du côté sans reine, que nous appelons côté orphelin, ne désirent qu’une chose : élever une reine.

3)   mais pour produire une reine, il faut aux abeilles plusieurs oeufs pondus par une reine existente qu’elles nourriront exclusivement de gelée royale. C’est cela qui transformera une toute jeune abeille en reine, bien plus forte et qui vivra bien plus longtemps. Mais comme la reine existante est de l’autre côté du grillage, pas de ponte et donc pas d’oeufs.

4)   avec énormément de minutie, nous allons donc prélever de toutes jeunes larves pondues par la reine de son côté, et les glisser dans des cellules cirées, placées sur des petites barrettes. On appelle cela le greffage.

5)   nous replacerons ensuite ces barrettes du côté orphelin de la ruche. Les abeilles vont alors remplir ces quelques cellules de gelée royale. Il leur faudra trois jours pour les remplir.

6)   au bout d’un peu plus de trois jours, nous retirons les barrettes et les rapportons en laboratoire où la gelée royale va être prélevée à l’aide d’une pompe à vide, cellule par cellule. Puis ces cellules, après la phase de greffage, sont replacées dans la partie orpheline de la ruche, afin de produire à nouveau de la gelée royale, qui sera à nouveau prête au bout de trois jours. Et ainsi de suite tout au long de la saison….

Et voila, ainsi est récoltée la gelée royale. Récolte très variable en fonction de la météo, des floraisons, ….

C’est beaucoup de travail !!

Dans la même thématique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *