La cristallisation du miel, c’est tout naturel !

Alors que vous êtes pris d’une soudaine envie de miel, vous remarquez qu’il s’est durci, que votre miel est cristallisé. Pas de panique ! Ce phénomène, complètement naturel, arrive même au meilleur (des miels) et n’altère en rien le goût et la qualité des nutriments qu’il renferme. Explications.

miel cristallisé

Pourquoi le miel cristallise ?


Au fil du temps, tous les miels finissent par cristalliser ou devenir granuleux, ce mécanisme naturel prouve que le miel n’a pas été pasteurisé.

Pour expliquer ce phénomène, c’est le ratio entre le fructose et le glucose, deux sucres naturellement présents dans le miel, qui est à « blâmer ». En effet, plus un miel contient de fructose, plus il reste liquide longtemps. A contrario, plus sa teneur en glucose est élevée, plus il se cristallise. Si votre miel a un goût fortement sucré (dû au fructose), il se cristallisera donc moins rapidement.

D’autres facteurs sont également à prendre en considération : les impuretés, la quantité d’eau initialement présente dans le miel et la température. La vitesse de cristallisation du miel serait, en effet, plus grande autour de 15°C.

Nos conseils pour éviter le miel cristallisé


Comme nous venons de le voir, la température joue sa partition dans le processus de cristallisation du miel. Ainsi, nous vous conseillons d’entreposer votre pot de miel dans un placard, au sec, à température ambiante (sans dépasser les 25°C), et à l’abri de la lumière. On considère qu’au-delà d’une vingtaine de degrés, la qualité et les nutriments contenus dans le miel sont altérés.

Enfin, lors de vos achats, choisissez de préférence un miel riche en fructose. D’ailleurs, en parlant de ça…

Quel miel choisir pour limiter la cristallisation ?

Vous l’aurez compris, les miels à forte teneur en fructose auront tendance à rester liquide plus longtemps. Cela évite d’avoir un miel cristallisé qui ne vous apportera plus autant de plaisir à la dégustation. Qui plus est, avec leur indice glycémique bas, ils sont idéaux pour se faire plaisir sans culpabiliser. Ces nectars généreux en fructose ont tout pour plaire !

Nous vous suggérons de privilégier les miels suivants : le miel d’acacia, de pommier, de châtaignier, de sapin ou encore d’eucalyptus.

Pour acheter du miel de qualité, rendez-vous sur notre boutique en ligne.

Comment liquéfier un miel qui s’est cristallisé ?


Si vous constatez que votre miel a durci, il est possible de le rendre de nouveau liquide avec une astuce de cuisine à la portée de tous : le bain-marie.

Suivez ces étapes, et n’oubliez pas qu’il est important d’éviter les températures trop élevées sous peine de dégrader la qualité de votre miel :

  1. Mettez votre miel cristallisé dans un bocal en verre (évitez le plastique).
  2. Remplissez une casserole d’eau et faites-la chauffer à feu doux. Une fois que la température de l’eau atteint entre 35 °et 40 °C, retirez la casserole du feu. Assurez-vous que sa température n’excède pas 45 °C. Auquel cas, laissez l’eau refroidir un peu. Si vous ne disposez pas d’un thermomètre pour mesurer avec précision la température de l’eau, observez l’apparition des premières bulles, les bulles les plus fines se formant à partir de 40 °C.
  3. Placez votre bocal de miel (sans le couvercle) dans la casserole.
  4. Remuez délicatement le miel afin d’accélérer sa liquéfaction.
  5. Sortez le bocal du bain-marie dès que le miel redevient lisse.
  6. Dégustez votre miel, enfin liquide, sur une bonne tranche de pain !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *