La composition du pollen

abeile récoltant du pollen

Le pollen, ce produit de la ruche qu’ affectionnent les abeilles, est une petite bombe nutritive qui en fait un excellent complément alimentaire pour l’être humain. Tonique et stimulant, le pollen provenant du butinage des fleurs est tout aussi riche en nutriments, vitamines, protides et antioxydants que la fameuse Gelée Royale, le miel ou la Propolis, également produits de la ruche. Que contient exactement le pollen ? Découvrez la composition du pollen dans notre article dès maintenant !

Composition nutritionnelle du pollen

Baisse de vitalité, fatigue intense, défenses immunitaires en berne, transit intestinal paresseux ? Pour toutes ces raisons, le pollen, qu’il soit frais ou en grains, présente de nombreux bienfaits pour l’organisme. Bien que sa composition diffère selon la plante ou la fleur butinée par les abeilles ouvrières, les conditions climatiques, la saison ou la qualité du sol où poussent les plantes, voici ce dont il renferme de manière générale :

  • Eau : 3 à 10 % ;
  • Glucides : 30 à 55 % (principalement du glucose et du fructose) ;
  • Lipides : 1 à 20 % dont des acides gras ;
  • Protéines : 25 à 30 % ;
  • 8 acides aminés essentiels ;
  • Minéraux et oligoéléments ;
  • Vitamines :  A, C, D, E et une grande quantité de vitamine B ;
  • Polyphénols, flavonoïdes et caroténoïdes.

Le pollen, mine de protides, vitamines et minéraux

Ces minuscules grains, récoltés par les apiculteurs lors des beaux jours, sont très bien pourvus en protéines libres et acides aminés, ce qu’on appelle les protides. Le pollen d’abeille en renferme, en effet, entre 25 à 30 %.

Quid des vitamines ? Il n’en manque pas avec un apport en vitamines A, C, D, E, H… et la plupart des vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B8, B9, B12).

Côté minéraux, notons la présence de potassium (20 à 45 %), calcium (1 à 15 %), cuivre (0,05 à 0,08 %), fer (0,01 à 0,30 %), manganèse (1,40 %), phosphore (1 à 20 %), silicium (2 à 10 %), soufre (1 %) et un très faible pourcentage de sélénium.

La composition du pollen comprend également un condensé d’antioxydants, d’enzymes, de flavonoïdes, de substances bactériostatiques et de croissance, de pigments, d’arômes et d’huiles volatiles.

Le pollen, un allié minceur ?

Comme le miel, un autre produit apicole, le pollen contient une belle portion de glucides qui proviennent du nectar que les abeilles utilisent pour rassembler les grains de pollen en pelotes. On retrouve notamment des sucres réducteurs (glucose, fructose, maltose) et des sucres non réducteurs (saccharose).

Pour celles et ceux qui souhaitent entamer un régime, évitez d’en consommer en grande quantité ! Car, même si les bienfaits du pollen récolté en font un superaliment, il n’est pas exempt de calories. En effet, pour 100 g de pollen, comptez quelque 380 calories. Il ne faut donc pas en abuser mais en consommer à bon escient, avec modération donc, dans le cadre d’un régime alimentaire adapté.

Il est même possible de perdre du poids si vous intégrez la juste dose de pollen à votre alimentation. Eh oui, avec son action bénéfique sur la flore intestinale, ses vertus diurétiques et détoxifiantes, le pollen évite de stocker les graisses.