Manger du pollen : comment consommer du pollen dans son quotidien ?

Non, le pollen n’est pas juste la cause de vos allergies, larmoiements et éternuements répétitifs le printemps venu. Le pollen, c’est bien plus que ça ! Cette petite poussière contenue sur les étamines des fleurs que les abeilles ramènent à la ruche durant leur périple est une mine de bienfaits pour l’organisme. Découvrez de quelles façons l’intégrer dans votre quotidien pour renforcer votre système immunitaire.

 

Comment choisir son pollen ?

Pollen sec ou pollen frais ? Monofloral ou multifleurs ? Contrairement aux idées reçues, il n’existe pas un mais plusieurs types de pollen. S’il est issu d’une seule variété de fleurs, on dit qu’il est monofloral, et multifloral donc s’il provient de plusieurs variétés. Chaque pollen est ainsi différent et présente une composition unique.  

Dans les rayons des épiceries et autres magasins bio, c’est plus souvent les grains de pollen ou pollen sec que l’on rencontre. Il se décline sous forme de petites pelotes, gélules ou poudre qui se conserve au sec, à l’abri de la lumière et de l’humidité. 

 

Le pollen frais (ou pollen cru), lui, dégage une saveur plus fruité que les grains de pollen.  Il renferme par ailleurs cent fois plus de ferments lactiques (très efficaces pour réguler la flore intestinale) que le pollen sec et est beaucoup plus riche en vitamines, protéines, acides aminés, minéraux et antioxydants. On le rencontre dans les rayons surgelés des magasins. Une fois décongelé, le pollen frais se garde une dizaine de jours au frigo et peut être recongelé sans problème.

 

Découvrez nos pollens frais et secs sur notre boutique en ligne.

Comment manger du pollen ?

L’avantage du pollen est qu’on peut le manger avec à peu près tout ! Toutefois, c’est avec les fruits et le miel qu’il se marie le mieux. N’hésitez pas à saupoudrer de la poudre de pollen sur vos compotes, salades de fruits, soupes ou potages, ou dans votre tisane préférée avec une sacro-sainte touche de miel !

 

Vous pouvez aussi tout simplement manger du pollen à raison d’1 à 3 cuillères à café au cours de la journée, ou 1 cuillère à soupe à diluer le soir dans un verre d’eau et à prendre au réveil le lendemain.

Notre conseil pour en tirer le meilleur parti et en faciliter son absorption dans l’organisme :  prendre soin de bien le mastiquer. 

 

Aussi, comme pour les autres produits de la ruche et notamment la Gelée Royale, nous vous recommandons de faire des cures de pollen, frais ou sec, 2 à 3 fois par an, lors des changements de saison ou dès que vous ressentez un coup de fatigue. 

 

Pour celles et ceux qui choisissent l’option “pollen frais”, la posologie est de 15 à 20 grammes pour les adultes en cure d’entretien et jusqu’à 30 g pour un traitement d’attaque. Pour les adolescents, on part sur une cuillère rase de pollen frais soit entre 12 et 15 g.

Si vous vous lancez dans une cure de pollen sec, misez sur 1 à 3 cuillères à soupe par jour.