Les bienfaits cicatrisants du miel

Les produits de la ruche, issus du travail des abeilles, ont tous des bienfaits sur notre santé. Le pollen renforce les cheveux, la gelée royale apporte vitamines et tonus, la propolis aide à renforcer nos défenses.

pot de miel crémeux avec sa cuillère

Les bienfaits du miel sont aussi reconnus par le plus grand nombre. L’hiver, il vient au secours des gorges irritées et aide à lutter contre les refroidissements. Mais on connaît moins les vertus du miel pour la peau, en particulier pour sa cicatrisation.

Le miel, un cicatrisant connu et reconnu

Une utilisation ancienne du miel

Pendant l’Antiquité, les Egyptiens soignaient les blessures avec du miel. Hippocrate, le père de la médecine s’en servait pour soigner les malades et pour cicatriser les ulcères et les plaies infectées.

Les chirurgiens de François Ier et de Napoléon l’utilisaient aussi sur les champs de bataille et Ambroise Paré, fondateur de la chirurgie moderne, en faisait grand usage.

Miel et hôpitaux : une association de plus en plus courante

Au CHU de Limoges, le miel est un vrai outil médical depuis le milieu des années 80. Le Professeur Bernard Descottes, chirurgien et chef de service, a commencé à l’utiliser pour aider à la cicatrisation des suites opératoires.

En effet,  ses recherches ont prouvé que la vitesse de cicatrisation était presque deux fois plus rapide avec le miel qu’avec d’autres dispositifs médicaux.

Aujourd’hui, de plus en plus d’hôpitaux suivent l’exemple du CHU de Limoges et s’intéressent aux bienfaits du miel pour leurs patients.

Quel miel pour cicatriser ?

Tous les miels favorisent la cicatrisation mais selon l’essence de la fleur butinée ils peuvent avoir des actifs et des propriétés plus spécifiques.

Le miel de thym , par exemple, est plus recommandé pour aider à la cicatrisation car il renferme de l’acide borique reconnu pour son action cicatrisante.

Dans les CHU, certains services se servent de miels classiques, comme celui de thym ou de lavande. Mais les hôpitaux utilisent aussi souvent des miels médicaux en tube stérilisé.

Au Domaine Apicole de Chezelles, nous vous proposons également notre Cicatrimel, un miel en tube stérilisé afin de vous aider à traiter efficacement plaies et autres désagréments cutanés.

Pourquoi et comment le miel aide à cicatriser ?

Le pouvoir cicatrisant du miel dû à sa composition exceptionnelle

Le miel est composé de 15 à 20% d’eau et de 60% de fructose. Cette composition associée à une forte acidité est à l’origine des qualités antibactériennes et antiseptiques du miel. Elle crée des conditions défavorables au développement des bactéries et microbes.

Le miel contient aussi une enzyme, la gluco-oxydase, qui transforme une partie du glucose en peroxyde d’hydrogène ou eau oxygénée. Cette dernière est reconnue pour stimuler la revascularisation des plaies et des tissus.

Le miel intervient à toutes les étapes de la cicatrisation

L’association de l’acidité et des inhibines empêche la prolifération bactérienne, assainit la plaie et contribue à maintenir un environnement favorable à une bonne cicatrisation.

La richesse en sucre du miel va aussi permettre de réduire les suintements. Et grâce à ses vertus anti-inflammatoires, il permet de calmer la douleur liée à la plaie et à sa cicatrisation.

Comment utiliser les bienfaits cicatrisants du miel ?

Avant de mettre du miel sur une plaie, nettoyez-la à l’aide d’eau ou de sérum physiologique. Puis appliquez le miel uniformément sur toute la zone à traiter et couvrez de compresses.

Il est recommandé d’utiliser une spatule pour déposer le miel sur la plaie.

L’opération est à renouveler une fois par jour tant que la plaie suinte puis tous les 2 jours jusqu’à la cicatrisation complète.

Dans quels cas utiliser les bienfaits cicatrisants du miel ?

Le miel apaise les petites plaies et brûlures

Vous pouvez appliquer du miel sur les petites brûlures ou les coups de soleil. Son action cicatrisante et anti-inflammatoire soulagera votre peau rapidement et réparera votre épiderme en profondeur.

Le miel pour traiter des plaies chroniques

Le miel peut aussi s’utiliser sur des plaies plus graves et plus difficiles à cicatriser comme les escarres, les ulcères ou les brûlures profondes. Dans ces situations, il faut toutefois consulter un avis médical et ne pas essayer de traiter ces plaies tout seul.

Le miel au secours des peaux acnéiques

Si vous souffrez de problèmes d’acné, le masque au miel  est fait pour vous. Chaque jour pendant 2 à 3 semaines, appliquez du miel pur sur votre peau et laissez agir 45 minutes.

Le miel aura une action assainissante et hydratante sur votre peau qui retrouvera toute sa santé.

 

Dans la même thématique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *