Explications relatives à une condamnation du Domaine Apicole de Chezelles en 2005

Portrait Marie-Cécile
Rédigé par Marie-Cécile
Bienvenue au Domaine Apicole de Chezelles !
Fière de l’héritage de nos parents depuis cinq générations qui ont su nous transmettre la passion des abeilles, j’ai grand plaisir aujourd’hui à prendre soin de nos ruches avec nos équipes et je veille personnellement à la préparation de tous nos produits pour en assurer la meilleure qualité. Inspirons-nous de ces merveilleux insectes qui nous protègent !
En savoir plus

Maurice et Paulette Mary, mes parents et 3ème génération du Domaine Apicole de Chezelles, furent les pionniers de la production de la Gelée Royale en France et en Europe, accompagnés du Professeur Rémy Chauvin et cela pendant plus de quarante ans. À partir de 1994, la mortalité massive des abeilles a réduit très fortement cette production.

Pourquoi une condamnation en 2005 sur la mention “origine” de notre gelée royale ?

La condamnation de 2005 prononcée à notre encontre est un fait isolé qui n’avait rien à voir avec la qualité de notre gelée royale et avait uniquement trait aux mentions légales figurant sur nos emballages. Bien que la mention “origines diverses” figurait correctement sur nos emballages, nous avons en effet été les premiers en France à être contrôlés à ce sujet alors qu’à cette époque aucune règle particulière n’avait été définie. Au Domaine, nous avions déjà anticipé pour plus de transparence envers nos clients en apposant la mention “origines diverses” sur tous nos étuis.

D’ailleurs, en premier lieu en 2005, nous avions bien été relaxés au Tribunal de Châteauroux qui avait noté la mention “origine diverses” comme suffisante et convenable à la compréhension des consommateurs. Tous les avis convergeaient en ce sens.

Nous avons eu dans un second temps l’obligation de remplacer le terme “origine diverses” par “importé”, une partie de la Gelée Royale étant importée et récoltée dans les provinces situées entre les Hauts Plateaux Tibétains et le Plateau de Mongolie. Ces pays sont depuis toujours les plus gros producteurs de Gelée Royale avec un savoir-faire inégalé et les plus gros consommateurs puisque la Gelée Royale a toujours fait partie intégrante de la médecine chinoise.

Notre domaine apicole, en conformité légale depuis 15 ans sur l’origine de sa  gelée royale

Nous nous sommes évidemment mis immédiatement en conformité avec cette nouvelle législation et depuis ces quinze dernières années, nous n’avons plus jamais rencontré le moindre problème au cours des nombreux contrôles administratifs réalisés au sein du Domaine Apicole de Chezelles.

Nous n’avons jamais cherché à cacher que nous importions de la Gelée Royale en plus de notre propre production du Domaine Apicole de Chezelles pour répondre à la forte demande de nos clients et pallier la baisse de production liée à la mortalité considérable et en hausse des abeilles en France. Depuis l’existence du Domaine, nous avons toujours été contrôlés très régulièrement comme il se doit. En tant qu’apiculteurs passionnés depuis 5 générations et extrêmement soucieux des produits de la ruche que nous proposons, nous sommes extrêmement stricts quant à la qualité de notre production que nous faisons analyser par un laboratoire européen agréé pour la pharmacopée et l’alimentation humaine.

Domaine de Chezelles, apiculteur engagé pour une gelée royale 100% française

Nous aimerions que la production française soit bien plus importante. C’est pour cette raison que nous nous battons au côté de l’UNAF pour la sauvegarde de nos abeilles, UNAF dont mon père fut d’ailleurs longtemps vice-président et nous soutenons ainsi fortement les producteurs français, car le vrai problème est bien là. Au Domaine Apicole de Chezelles, nous produisons notre propre Gelée Royale et achetons régulièrement celle de quelques producteurs français afin de pouvoir continuer de vendre de la Gelée Royale 100% française.


6 réponses sur “Explications relatives à une condamnation du Domaine Apicole de Chezelles en 2005”

  1. elles sont ou vos ruches et combien en avez vous?
    IL SERAIT BIEN DE METTRE SUR VOS PROSPECTUS l’origine des gelées « Royales »
    sur Mapi on ne voit que un magasin AVEC AUCUNE RUCHE????

    1. Cher Monsieur,

      Nous vous confirmons que nous possédons bien un grand nombre de ruches (1160 ruches précisément) qui sont installées autour de Chezelles à proximité des différentes floraisons permettant à nos abeilles de butiner comme il se doit. Au gré des floraisons, nous faisons aussi ce qu’on appelle la transhumance afin de déplacer nos ruches près des plantes mellifères.

      Pour votre information, avant l’utilisation massive des pesticides entraînant la mortalité des abeilles, nous possédions 3000 ruches.

      Dès la fin des années 50, Maurice MARY (mon père) et le professeur Rémy CHAUVIN, chercheur à l’INRA ont organisé la production de la Gelée Royale au Domaine Apicole de Chezelles nous conférant ainsi un véritable savoir-faire et une solide expérience.

      Au printemps prochain, au moment de la récolte, nous serions très heureux de vous accueillir au Domaine et de vous conduire dans l’un de nos ruchers pour vous montrer notre activité apicole.

      Au plaisir de vous rencontrer.

      Bien cordialement,

      Marie-Cécile

  2. pouvez-vous me confirmer si la gelée royale proposée à ce jour est une production française ou faite avec des plantes d’autres pays ; merci.

  3. Bonjour,
    Etant client de votre domaine, j’ai donc vos coordonnées et votre catalogue 2018-2019 (reçu en x exemplaires) pour pouvoir commander vos produits. Aussi, je vous demande de cesser de m’envoyer vos courrier à ce rythme excessif. En vous remerciant par avance de bien vouloir faire le nécessaire.

    1. Bonjour, nous avons bien tenu compte de votre demande et avons corrigé notre fichier afin que vous ne soyez plus importuné.
      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *