Propolis et virus

Portrait Marie-Cécile
Rédigé par Marie-Cécile
Bienvenue au Domaine Apicole de Chezelles !
Fière de l’héritage de nos parents depuis cinq générations qui ont su nous transmettre la passion des abeilles, j’ai grand plaisir aujourd’hui à prendre soin de nos ruches avec nos équipes et je veille personnellement à la préparation de tous nos produits pour en assurer la meilleure qualité. Inspirons-nous de ces merveilleux insectes qui nous protègent !
En savoir plus

Comment se déroule la récolte de Propolis ?

Les abeilles récoltent la Propolis sur certains arbres, comme les peupliers ou des résineux. Précisément, la Propolis est une espèce de résine extrêmement riche en principes actifs très protecteurs.

En réalité, c’est en général en fin de saison, après les dernières miellées, que les abeilles les plus expérimentées iront récolter la précieuse Propolis, au moment le plus chaud de la journée. Car la Propolis devient moins dure quand il fait plus chaud, donc le travail est un peu plus facile. Cependant, les abeilles ne vont pas récolter n’importe quelle résine, elles vont d’abord s’assurer que les principes actifs, notamment ceux que l’on appelle les « terpènes » et autres huiles essentielles naturelles y sont en bonnes quantités. Pour s’en assurer, elles vont utiliser leurs antennes, qui sont de vrais outils d’analyse de très haute précision. Si le compte n’y est pas, elles poursuivront leurs recherches. Les abeilles les plus expérimentées connaissent très bien les espèces d’arbres qui offrent de la résine de qualité. L’abeille va se mettre ensuite à prélever la future Propolis à l’aide de ses mandibules et de ses pattes. Elle va en tirer de tout petits fils, qu’elle va placer dans ses corbeilles à Pollen accrochées à ses pattes arrière. Elle va ensuite rapporter le précieux butin à la ruche, où les magasinières viendront la décharger.

Et ensuite, que faire de cette Propolis ?

Les abeilles restées dans la ruche vont y ajouter des enzymes qui vont encore augmenter les pouvoirs antiseptiques. Des flavonoïdes, par exemple, qui sont très précieux, et aussi un peu de cire. Cela va finir par former une sorte de mastic très concentré en principes actifs, qui sera par exemple disposé à l’entrée de la Ruche. Cela va former une véritable barrière avant l’hiver, et stopper net l’arrivée et donc, bien sûr, le développement de tous les micro-organismes dangereux. Les plus importants de ces micro-organismes sont bien sûr les virus et les bactéries, mais il y a aussi les moisissures, les champignons.

Quelles vertus nous offre la Propolis ?

Le Journal des Femmes a récemment publié que le laboratoire de microbiologie de Rennes avait identifié plus de trois-cents molécules actives dans des Propolis, qui, pour le citer, « ont toutes des effets antioxydants très puissants et ont une action ciblée sur les bactéries et les virus. » Il faut aussi dire que l’Organisation Mondiale de la Santé a ajouté la Propolis dans son programme nutrition et santé ! Et que l’on étudie en ce moment le rôle de la Propolis dans la prévention de plusieurs maladies graves ainsi que dans leur convalescence et notamment concernant le Covid. En effet, d’après de récentes études, cette substance de la ruche pourrait permettre de réduire le temps de récupération des malades de 6 à 7 jours au lieu de 12 jours en médiane. La propolis pourrait agir comme traitement adjuvant pour réduire la convalescence des personnes atteintes. Il est donc vital de se protéger et de renforcer notre système immunitaire ce qui est exactement le rôle majeur de la Propolis, un vrai trésor en matière d’immunité !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *