Quand naissent les abeilles d’hiver ?

Mis à jour le :

Dans les ruches, les abeilles se renouvellent tout au long de l’année. Pour les apiculteurs il existe 2 sortes d’abeilles : les abeilles d’été et celles d’hiver.

Abeille qui collecte du pollen

Les premières sont celles qui naissent durant le printemps et l’été. Ces insectes auront une vie assez courte d’environ 5 semaines mais très active. Elles contribuent au développement de la colonie et engrange le stock nécessaire pour l’hiver. Durant la période de floraison, les ouvrières partent butiner le nectar. Elles participent à la production de miel et à la récolte du pollen.

Les abeilles sauvages comme les abeilles domestiques sont des insectes pollinisateurs. Pour répondre aux besoins des colonies ou des essaims, l’abeille d’été passe beaucoup de temps à butiner. Elle assure ainsi la pollinisation des plantes à fleurs. L’utilisation de produits contre les parasites, comme les néonicotinoïdes, pourrait avoir une incidence sur la forte mortalité des pollinisateurs.

Les abeilles d’hiver sont celles qui naissent à l’automne et au tout début de l’hiver lors de la reprise de ponte de la Reine. En effet, dans les ruchers au mois d’août, la ponte des reines baisse fortement puis reprend à partir de septembre lorsque les températures sont plus douces. Ce sont ces œufs donneront naissance aux abeilles d’hiver.

Par rapport à leurs homologues d’été, les abeilles d’hiver auront une vie et un rôle bien différent au sein de la ruche. Leur vie sera déjà beaucoup plus longue. En effet, les abeilles d’hiver vivent pendant toute la période d’hivernage soit entre 5 et 6 mois.

Pendant cette période, elles auront la lourde tâche d’assurer la pérennité de la colonie pendant toute la période de froid. Ainsi, lorsque la température extérieure baisse, les abeilles doivent s’organiser pour maintenir la chaleur à l’intérieur de la ruche. Elles forment alors une grappe en se serrant les unes contre les autres. Plus la température baisse plus elles se serrent pour limiter les courants d’air et réchauffer l’intérieur de la ruche.

Avec cette technique de la grappe, les abeilles maintiennent une température de 30°C autour du couvain (s’il en reste un) et de 20°C au cœur de la ruche. Elles se relayent régulièrement afin que les abeilles les plus à l’extérieur de la grappe puissent venir se réchauffer au centre de la grappe.

Les abeilles d’hiver vont vivre sur les réserves de miel et de pollen constituées pendant l’été. L’apiculteur veillera toujours à ce qu’il reste suffisamment de nourriture au sein de la ruche.

Au printemps, à la fin de l’hivernage, les abeilles d’hiver deviennent nourrices et butineuses. Elles s’organisent alors pour permettre la naissance des premières générations d’abeilles d’été et ainsi assurer leur succession.


Découvrez nos produits de la ruche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *