Qui sont les insectes pollinisateurs ?

Mis à jour le :

Les insectes pollinisateurs sont indispensables à la reproduction des plantes. Attirés par l’odeur, la couleur des pétales et la forme des fleurs, ils récoltent le nectar et le pollen en volant de fleurs en fleurs. Involontairement, ils transportent le pollen d’une fleur à une autre et assurent ainsi la pollinisation des plantes. Sans eux, pas de fruits, de légumes, de graines et plus de fleurs.

abeille sur une fleur

Mais qui sont ces insectes si importants au bon fonctionnement de la Nature ?

Les insectes pollinisateurs nécessaires à la reproduction des plantes.

Pour se reproduire, les plantes ont besoin d’un intermédiaire. En effet, elles ne peuvent de féconder toutes seules. Certaines sont pollinisées par le vent, on parle alors de plantes anémogames. Cependant, la plupart le sont par les insectes. Dans ce cas, on parle de plantes entomogames.

En effet, lors de la floraison des plantes, les insectes volent de fleur en fleur pour se nourrir. En récoltant le nectar, ils transportent les précieux grains de pollen des organes mâles (étamines) aux organes femelles (pistil) des plantes. Ils assurent ainsi la reproduction des plantes.

Les grandes catégories d’insectes pollinisateurs.

Il existe 4 grandes catégories de pollinisateurs sauvages qui, par le transport du pollen, participent activement au maintien de la biodiversité. Chaque catégorie comprend de nombreuses espèces.

Les diptères

Ce sont les mouches, bombyles et autres syrphes. Cet ordre compte plus de 6000 espèces en France.

Comme ils se nourrissent de pollen et de nectar, les diptères contribuent eux aussi à la pollinisation, en particulier celles des petites fleurs souvent délaissées par les insectes plus gros.

Les coléoptères

Ces insectes à carapace, comme les scarabées et les coccinelles, vivent sur les fleurs et peuvent aussi les polliniser. Cependant, leur gourmandise les rend moins efficaces que d’autres catégories. Leur rôle dans l’écosystème est toutefois indispensable.

Les lépidoptères

Mieux connus sous le nom de papillons, ces insectes jouent un rôle important. Ceux de jour, bien sûr, mais aussi ceux de nuit. Ces derniers, plus nombreux se nourrissant aussi du nectar des fleurs. Le papillon de jour, avec sa grande variété de motifs et de couleurs est probablement le pollinisateur le plus séduisant.

Les hyménoptères

C’est une catégorie très vaste. Elle comprend les abeilles domestiques et sauvages, les bourdons, les guêpes et les fourmis. Les guêpes et les fourmis ne sont pas les plus efficaces même si ces insectes apprécient aussi le nectar. Les guêpes peuvent aussi être des prédateurs, en particulier pour les chenilles.

Les abeilles : grande championne de la pollinisation

Les abeilles sauvages et l’abeille domestique jouent un rôle fondamental dans la reproduction des plantes.

Butineuse dans une fleur rose

En effet, pour être un très bon pollinisateur, il faut visiter beaucoup de fleurs dans une journée. Chez les abeilles, la nourriture de tous les individus de la ruche, larves et adultes, est entièrement liée au butinage des fleurs. Ainsi pour subvenir aux besoins de toute la colonie en nectar, pollen et miel, il faut sans cesse butiner. C’est pour cela que les abeilles tiennent un rôle si essentiel dans la pollinisation.

De plus, le corps poilu de l’abeille ainsi que celui du bourdon permettent de bien accrocher les grains de pollen et donc de les transporter efficacement d’une fleur à l’autre.

L’apiculture : un moyen de favoriser la pollinisation

Les abeilles sont un excellent moyen de polliniser des champs ou des cultures. Les parcelles avec des arbres fruitiers profiteront donc de la présence de ruche à proximité.

La fécondation des fleurs sera plus importante et les fruits plus nombreux. En échange, les colonies d’abeilles trouveront une source importante de nourriture.

 

On estime que la survie de 70 à 80% des espèces de plantes à fleurs de la planète et que 35% de notre alimentation dépendent des insectes pollinisateurs.

Il est donc nécessaire de les protéger. Installer un hôtel à insectes dans votre jardin ou sur votre balcon, planter des plantes mellifères, voici quelques gestes simples qui y contribueront. Et bien entendu, ne pas utiliser d’insecticides ou de pesticides.


Découvrez nos produits de la ruche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *