Les différents types de pollen

Le pollen est indispensable à la survie végétale et est un complément alimentaire aux multiples vertus

La plupart des plantes ont besoin d’aide pour transporter leur pollen et provoquer leur fécondation. Le vent va oeuvrer pour transporter le pollen des plantes dites anémophiles, tandis que les plantes entomophiles vont bénéficier de l’aide précieuse des abeilles, des bourdons, des insectes et des papillons pour transporter ce pollen.

Les abeilles assurent la pollinisation de 80 % des espèces et 95 % des arbres fruitiers.

Continuer la lecture de « Les différents types de pollen »

Comment conserver le pollen ?

Les abeilles maîtrisent à la perfection la fabrication de petits “fromages” de pollen lacto-fermentés dans les alvéoles qui entourent le nid à couvain, c’est le pain d’abeille. Le pollen, très riche en protéines, est extrêmement fragile. Il règne au sein du nid une humidité très élevée, pour que ni les larves ni la gelée royale ne se dessèchent. Pour une parfaite conservation du pollen : les abeilles élèvent, dans le nectar qu’elles emmagasinent autour du nid, des ferments lactiques et quelques levures.

Continuer la lecture de « Comment conserver le pollen ? »

Comment consommer le pollen ?

Domaine Apicole de Chezelles

Le mot vient du grec « palê », qui signifiait à la fois farine et poussière pollinique, et dont on retrouve la même racine dans « palynologie », qui désigne l’étude scientifique du pollen.

L’abeille qui recueille le pollen pour le rapporter à la ruche ne s’occupe en principe que d’une seule variété à la fois. Elle ramasse les grains qui se sont déposés sur ses antennes et sur son corps en les faisant glisser entre ses deux pattes antérieures qui agissent comme de véritables peignes.

Continuer la lecture de « Comment consommer le pollen ? »