Tout savoir sur la ruche d’abeilles

Portrait Marie-Cécile
Rédigé par Marie-Cécile
Bienvenue au Domaine Apicole de Chezelles !
Fière de l’héritage de nos parents depuis cinq générations qui ont su nous transmettre la passion des abeilles, j’ai grand plaisir aujourd’hui à prendre soin de nos ruches avec nos équipes et je veille personnellement à la préparation de tous nos produits pour en assurer la meilleure qualité. Inspirons-nous de ces merveilleux insectes qui nous protègent !
En savoir plus

On connaît les abeilles pour leur production de miel, de Gelée Royale ou de Propolis, mais moins pour leur fonctionnement et leur vie dans leur habitacle : la ruche. Comment est composée leur maison, quel est le rôle des abeilles au sein de la ruche, comment fabriquer sa propre ruche d’abeilles… Autant de questions dont on vous apporte des éléments de réponse.

Comment est composée une ruche ?

ruche abeilleLa ruche d’abeilles est un hôtel particulier à l’organisation bien rodée et qui affiche très souvent complet. En pleine saison, on estime qu’entre 60 000 à 80 000 abeilles y vivent et y travaillent. C’est qu’une abeille, ça ne chôme pas, entre les travaux d’intérieur, la recherche de pollen et le nourrissage des larves des futures reines.

De bas en haut, la ruche est composée :

  • au rez-de-chaussée, d’une porte pour interdire l’entrée aux prédateurs des abeilles durant l’hiver (rongeurs).
  • juste au-dessus, d’un plateau d’envol.
  • ensuite, on trouve l’élément le plus important de la ruche – le corps – dans lequel vivent les abeilles à miel et la reine. C’est dans cette partie que la reine va y pondre ses œufs et que les ouvrières vont nourrir les larves et emmagasiner le pollen et le miel.
  • dans les étages supérieurs se situe la hausse dans laquelle les abeilles stockent le surplus de miel qui sera récolté par l’apiculteur.
  • aux derniers niveaux de la ruche d’abeilles, on trouve le plateau couvre-cadres pour fermer la ruche et le toit pour protéger des intempéries.

Comment fonctionne une ruche ?

Dans le monde des abeilles, chacune a un rôle à tenir.

La maîtresse de maison, la reine, en impose. Outre son statut de seule femelle féconde de l’essaim, elle ne sort pratiquement jamais de la ruche et se fait “choyer” par les abeilles ouvrières qui la nourrissent de Gelée Royale.

Dès l’âge de trois semaines, les ouvrières peuvent d’ailleurs devenir butineuses et s’envoler à la recherche de nectar, de pollen et d’eau dans les parcs et jardins.

Pour tout ce qui est architecture, c’est aux maçonnes d’entrer en jeu. Ces abeilles qualifiées sécrètent des écailles de cire et assurent la construction des rayons.

La colonie est aussi constituée d’une ventileuse qui, comme son nom l’indique, s’occupe de ventiler la ruche. Son travail n’est pas de tout repos ! Elle bat des ailes en permanence pour aérer la ruche, réguler la température, les taux d’humidité et de gaz carbonique, et assécher le nectar.

Autre membre de l’essaim : la gardienne, postée à l’entrée de la ruche, qui s’occupe de contrôler les allées et venues des abeilles et s’assure qu’aucun intrus vient y pénétrer et piller leurs réserves.

Comment fabriquer une ruche ?

Vous avez envie de participer à la sauvegarde des abeilles et à la biodiversité ? Et si vous installiez une ruche ou un rucher dans votre jardin ? Cela est possible et même sans craindre les piqûres ! En plus, vous aurez la chance de déguster du miel maison.

Attention, cela ne se fait pas à la va-vite ! Vous devrez suivre et respecter des mesures strictes établies par la préfecture ou la mairie de votre commune. On ne construit pas une ruche trop près de son voisin par exemple. Il vous faudra par ailleurs attester de votre ruche auprès de la direction des services vétérinaires et souscrire une assurance responsabilité civile.

Passées ces étapes, vous pouvez vous mettre à l’ouvrage et fabriquer votre ruche d’abeilles. Si le bricolage n’est pas votre dada, des modèles de ruche de fabrication française se vendent dans le commerce. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel pour toutes questions relatives à votre ruche (élevage des abeilles, récolte de miel, ruche bourdonneuse, etc.)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *