Combien de temps vit une abeille

Mis à jour le :

La longévité d’une abeille dépend de plusieurs facteurs : son espèce, son rôle dans la ruche, la saison, l’environnement.

Apiculteur observant ses abeilles

Les abeilles sont absolument essentielles dans notre écosystème, puisqu’elles sont les principales pollinisatrices des végétaux, qui sans elles ne peuvent plus se reproduire.

Elles vivent un peu partout dans le monde, sauf dans les régions où l’hiver est trop froid. Il existe environ 20 000 espèces  d’abeilles différentes, mais celle nommée Apis Mellifera, abeille domestique, est la plus prisée par les apiculteurs en Europe, car elle résiste bien à l’hiver et aux maladies.

Quelle est l’organisation au sein de la ruche ?

Les abeilles sont des insectes sociaux qui vivent en colonie très organisée, toujours composée de plusieurs dizaines de milliers d’ouvrières, de quelques centaines de faux bourdons et d’une seule reine. Celle-ci pond des œufs se transformant ensuite en larves, qui au bout de 10 jours sont enfermées dans des alvéoles, bouchées avec de la cire pendant 8 jours.

Selon le type d’alvéole, la reine pondra un œuf fécondé, pour devenir une future reine ou une ouvrière, ou un œuf non fécondé, pour devenir un mâle, appelé faux bourdon.

L’ouvrière effectuera tout à tour plusieurs missions allant de la ménagère, à la nourricière des larves, à la cirière, à la gardienne de la ruche, à la ventileuse pour finir comme butineuse en allant chercher de l’eau, du nectar, du pollen et enfin de la propolis. Cette organisation rigoureuse contribuera à la production de miel.

Chaque membre de la colonie aura un rôle et une durée de vie différente.

Quel est le cycle de vie d’une abeille ?

L’ouvrière, quelle travailleuse malgré sa courte vie ! La longévité d’une ouvrière est variable selon les saisons. Environ 5 à 6 semaines au printemps et en été, et jusqu’à 6 mois pour les abeilles ouvrières naissant en automne et tenant ainsi tout l’hiver.

Le mâle, a quant à lui pour particularité de mourir juste après s’être accouplé. Par ailleurs, s’il ne s’est pas accouplé à la fin de l’été, les ouvrières vont le rejeter de la ruche en le laissant mourir de faim.

Quant à la Reine, celle-ci a une existence privilégiée !

A peine née, la première reine a pour mission de tuer toutes les larves des autres cellules royales, car dans la colonie, il ne peut y avoir qu’une seule reine.

Si d’autres viennent à naître au même moment, elles se livrent à une lutte sans merci grâce à leur dard. Conçu pour piquer plusieurs fois, leur dard est exclusivement réservé à ce combat de reines.

Les abeilles ouvrières piquent également pour se défendre et meurent après. Elles se sacrifient pour la défense de leur colonie, rôle faisant partie de leurs missions.

La reine bénéficie de tous les soins des ouvrières et est abondamment et exclusivement nourrie de gelée royale, ce qui lui permet de faire preuve d’une exceptionnelle longévité allant de 3 à 5 ans.

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *