Le venin d’abeille et son rôle en apithérapie

Portrait Marie-Cécile
Rédigé par Marie-Cécile
Bienvenue au Domaine Apicole de Chezelles !
Fière de l’héritage de nos parents depuis cinq générations qui ont su nous transmettre la passion des abeilles, j’ai grand plaisir aujourd’hui à prendre soin de nos ruches avec nos équipes et je veille personnellement à la préparation de tous nos produits pour en assurer la meilleure qualité. Inspirons-nous de ces merveilleux insectes qui nous protègent !
En savoir plus

On a beau aimé les abeilles, ce n’est clairement pas le cas de leurs piqûres si douloureuses ! Et pourtant, leur redoutable venin peut être très bénéfique pour notre santé. Il est d’ailleurs utilisé en apithérapie grâce à sa teneur en principes actifs. Allez, poursuivez votre lecture et apprenez-en plus sur le venin d’abeille.

Le venin d’abeille : définition

Produit par les abeilles ouvrières et les reines, le venin leur est utile pour défendre la ruche de potentiels agresseurs. Dès qu’elles se sentent attaquées, les abeilles piquent alors avec leur dard qui libère le venin dans le corps de l’adversaire. Malheureusement, en se retirant, elles l’arrachent de leur abdomen en le laissant dans leur proie et finissent par mourir.

En latin, le mot “venin” vient de venenum signifiant “toute espèce de drogue ; poison” mais aussi “ breuvage magique” ! Rien d’étonnant donc à ce qu’il soit utilisé à des fins thérapeutiques tout comme les fameux produits de la ruche suivants : le miel, la Gelée Royale, le pollen ou la Propolis.

La récolte du venin d’abeille

Afin de préserver le bien-être et la santé des abeilles, leur venin est récolté sans douleur et sans heurts (le dard ne leur est pas ôté). Plusieurs procédés sont mis en place par les apiculteurs et professionnels du secteur pour collecter cet élixir. Un petit appareil dans lequel circule un courant électrique à très basse tension est notamment utilisé pour provoquer les abeilles et faire fonctionner leur mécanisme de défense.

Elles déposent alors des gouttes venin sur une plaque qui sont récupérées avec une lame par l’apiculteur. C’est une méthode totalement indolore !

La composition du venin d’abeille

Comme bien d’autres produits apicoles, le venin d’abeille est une petite bombe nutritive. Sa composition chimique dépend de l’espèce de l’abeille, de sa nourriture et de son âge mais de manière générale on distingue 85 % d’eau et 15 % de matières sèches qui sont un mélange de :

  • glucides
  • acides aminés
  • peptides et protéines parmi lesquelles la mélittine, partiellement responsable de la douleur provoquée par le venin
  • enzymes comme l’adolapine et l’apamine aux super pouvoirs analgésique, anti-inflammatoire et neurotoxique.

Les bienfaits du venin d’abeille

Anti-inflammatoire, immuno stimulant, cardiotonique, antalgique, anticoagulant… voilà en quelques mots les principales vertus du venin d’abeille.

En apithérapie, l’utilisation du venin d’abeille présente une longue liste d’effets bénéfiques pour la santé. Il permet de :

  • Réduire les douleurs inflammatoires associées aux arthrites, tendinites, rhumatismes, névrites, névralgies… Et cela grâce à la méllitine, un anti-inflammatoire 100 fois plus puissant que l’hydrocortisone !
  • Lutter contre le vieillissement cutané. Le venin stimule le renouvellement cellulaire et booste la production d’élastine et de collagène. Une crème à base de venin d’abeille aidera par exemple à estomper rides et ridules.
  • Améliorer l’apparence de la peau de manière générale et traiter l’acné.
  • Stimuler et renforcer les défenses naturelles du système immunitaire
  • Apaiser l’asthme

Attention, avant de commencer un traitement à base de venin d’abeille, parlez-en à votre médecin traitant. Une personne allergique doit absolument faire un test au préalable.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *