L’Apithérapie

Portrait Marie-Cécile
Rédigé par Marie-Cécile
Bienvenue au Domaine Apicole de Chezelles !
Fière de l’héritage de nos parents depuis cinq générations qui ont su nous transmettre la passion des abeilles, j’ai grand plaisir aujourd’hui à prendre soin de nos ruches avec nos équipes et je veille personnellement à la préparation de tous nos produits pour en assurer la meilleure qualité. Inspirons-nous de ces merveilleux insectes qui nous protègent !
En savoir plus

L’Apithérapie est la médecine par les abeilles.

Il y a dans le monde de très nombreuses études récentes qui démontrent les effets thérapeutiques des produits de la ruche et l’Apithérapie occupe désormais une place très importante dans les médecines dites « douces ».

Moi qui suis « née dans un pot de miel », je ne me soigne qu’avec les abeilles et je suis en pleine forme ! Je crois que de plus en plus de personnes font pareil et je pense que cela va durer…tant qu’il y aura des abeilles…

D’un autre côté, ce soudain engouement est étrange puisque ces études ne font que prouver ce qu’on savait déjà, parfois depuis très longtemps.

Savez-vous depuis combien d’années les abeilles existent ? Et savez-vous ce qui figure sur le fameux Manuscrit de Thèbes en Egypte, qui date de 1870…avant Jésus-Christ ? Et bien on y explique que les Egyptiens (en tout cas les nobles) se soignaient à l’aide des produits de la ruche.

Que faisait Pithagore, vers 500 avant J.C.? Il se soignait avec les produits de la Ruche et disait qu’il en tirait sa vitalité et sa créativité. Pythagore est disparu à 83 ans, un bel âge pour l’époque !

Que faisait Hippocrate, fondateur de la médecine, en 400 avant J.C.? Il mettait du miel dans de nombreux traitements ! Et il a vécu jusqu’à 90 ans ! Et que disait Aristote, vers 350 avant J.C. ? Que la ruche était une pharmacie ! …

Vous avouerez donc qu’il est un peu fort de dire en 2011 qu’on découvre les vertus thérapeutiques des produits de la ruche !

Dans la même thématique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *