Comment se reproduisent les abeilles

Longtemps, la reproduction des abeilles est restée un mystère, aucun accouplement n’ayant été observé ou du moins aucune description scientifique n’en ayant été donnée. Jeunes reines et faux bourdons quittent la colonie pour s’accoupler. Il est quasiment impossible d’obtenir une union dans une enceinte fermée. Ce comportement des abeilles mellifères, qui ont besoin de la liberté du ciel pour se reproduire, explique en partie que malgré plusieurs millénaires d’élevage l’espèce soit restée jusqu’à très récemment très proche du type sauvage. Les sélectionneurs ne pouvaient que très imparfaitement contrôler les accouplements, la nature reprenait ses droits à ce moment crucial de la vie de l’espèce.

abeilles sur un rayon de ruche

En quoi consiste le vol nuptial ?

Ce n’est qu’à partir des années 1950 que le vol nuptial des abeilles mellifères, le bal des abeilles, a été bien compris.

Il était acquis, au travers d’observations, que la reine s’accouplait plusieurs fois au début de sa vie, que plusieurs accouplements pouvaient avoir lieu durant le même vol nuptial, alors que le mâle mourait après l’accouplement, ses pièces génitales arrachées. Mais le déroulement de l’accouplement lui-même et les lieux où il s’accomplissait restaient inconnus, même si quelques observations avaient été rapportées par des entomologistes et des apiculteurs depuis les années 1920.

Ce que l’on peut affirmer aujourd’hui, c’est que lors de l’essaimage, la vieille Reine va quitter la ruche, et la jeune Reine fraîchement éclose va prendre cette dernière en main. Après s’être faite féconder, bien sûr, elle sera la maman de toutes les futures abeilles, et ce pendant plusieurs années, jusqu’à ce qu’elle essaime à son tour. Tout ça grâce à son super-aliment, la Gelée Royale.

Dès son plus jeune âge, sa majesté la Reine va quitter la ruche pour son vol nuptial, lors duquel elle sera fécondée par les meilleurs mâles. Puis elle rentrera dans la ruche, pour ne plus en sortir avant d’essaimer, parfois trois ou quatre ans plus tard.

. Il s’agit de mâles de la ruche qui l’auront suivie, mais aussi par des mâles « dragueurs » qui patrouillent les airs. En fait c’est important, car cela permet une diversité génétique cruciale. Ce qui est impressionnant, c’est que ces mâles prennent en chasse les jeunes Reines qui passent, et peuvent faire du trente kilomètres par heure pour les rattraper ! Et puis, quand un mâle arrive à attraper une jeune Reine, il y a des centaines d’autres mâles qui arrivent et qui se mettent à suivre le jeune couple (très temporaire, ce jeune couple). Cela est spectaculaire, et forme comme une comète, qui d’ailleurs s’appelle « la comète ».Tous ces mâles n’ont qu’une idée en tête, arriver à féconder la Reine eux aussi. Du coup, il y aura plusieurs pères, ce qui est également bon pour la diversité génétique.

Abeilles entrant dans la ruche

A quelle période va pondre la Reine ?

La Reine dans la ruche commence à pondre quand il commence à faire beau et quand elle voit que quelques abeilles commencent à rapporter du pollen à la ruche. Comme elle veut que la colonie soit nombreuse lorsque les plus grandes miellées arriveront, elle pond des milliers d’œufs, qui vont donner de parfaites butineuses cinq semaines plus tard.

La Reine va tout simplement déposer des œufs au fond de chaque cellule de cire, un après l’autre, avec la précision d’un horloger suisse. La Reine n’a pas besoin d’être fécondée avant de recommencer à pondre, car elle l’a été une bonne fois pour toutes au début de sa vie. Cela ne va cependant pas durer car au bout de quatre ou cinq ans, elle va parfois déposer deux œufs dans la même cellule ce qui est une anomalie, et les abeilles ouvrières vont s’en rendre compte ! Elles vont réaliser que leur Reine est devenue trop ancienne, et qu’elle va donc bientôt essaimer. Il sera alors temps pour cette vieille Reine de quitter la ruche pour laisser la place à une jeune Reine.

Dans la même thématique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *