Forum apicole : tout savoir sur les abeilles et les produits de la ruche

Mis à jour le :

L’abeille et la plante 

Depuis cent millions d’années, l’abeille et la plante ont évolué ensemble jusqu’à ne plus pouvoir se passer l’une de l’autre. On peut même parler d’une relation fusionnelle.

Domaine Apicole Chezelles

 

D’après les études génétiques, les abeilles proviendraient de la spécialisation de guêpes prédatrices qui se sont diversifiées. Visitant les fleurs, certaines ont peu à peu changé de mode d’alimentation, préférant se nourrir exclusivement de pollen et de nectar plutôt que d’insectes. Tandis que guêpes et fourmis ont conservé une alimentation végétale et animale.

Incapables de s’auto-féconder, la plupart des plantes à fleurs déploient d’ingénieux stratagèmes pour attirer les pollinisateurs. De même, les abeilles repèrent les fleurs à pollen notamment à leur couleur. Il leur suffit de trois visites pour qu’elles la mémorisent à vie.

Pour produire 500 g de miel, les abeilles vont devoir butiner 8 700 000 fleurs, ce qui représente 7000 heures de travail et 17 000 voyages. Elles collecteront 10 à 30 mg de pollen par voyage.

La stricte harmonie de la ruche

En été, une ruche est composée de 60 000 abeilles, et d’environ 25 à 30 000 l’hiver en collaborant avec efficacité pour assurer la pérennité de la colonie.

Les abeilles sont des insectes sociaux très organisés et chaque entité a un rôle bien précis dans la ruche. Qu’elles soient de simples manutentionnaires ou nourrices, les abeilles vivent en société très hiérarchisée sous les « ordres » de la reine.

La reine est à la tête de la hiérarchie. Plus grosse que les autres abeilles, elle est la seule à pondre (jusqu’à 2000 œufs par jour) et peut vivre 4 à 5 ans. Elle sera toujours seule à la tête de la colonie.

Les faux bourdons quant à eux naissent au printemps mais seront chassés de la ruche à l’automne. Entre temps, leur rôle est de féconder la reine. Malheureusement, ils perdent systématiquement leur appareil génital au cours de l’accouplement et meurent immédiatement après. Un bien triste sort …

Les abeilles ouvrières sont des femelles stériles qui assurent l’entretien et le ravitaillement du nid, ainsi que les soins au couvain. Elles font le ménage, nourrissent les larves, construisent les alvéoles, s’occupent de la sécurité, butinent le nectar et collectent le pollen.

Elles occupent ces différentes fonctions au cours de leur vie (de quelques semaines à quelques mois) selon leur âge et passent ainsi de butineuses, à bâtisseuses, nourrices, manutentionnaires, nettoyeuses, ventileuses, gardiennes.

Les 4 trésors de la ruche : miel, pollen, gelée royale, propolis

Le miel : Il s’agit d’un produit naturel, puisque l’abeille ne suit que son instinct pour rechercher les sources mellifères. De retour à la ruche, elle produit le miel, qui est sa nourriture.

Le pollen : comme le miel, il s’agit d’une substance naturelle récoltée par l’abeille et nécessaire à son alimentation, il est l’unique source de protéines de l’abeille. Ses principales propriétés en font un complément alimentaire extrêmement intéressant pour l’homme.

La gelée royale : il s’agit de la substance la plus élaborée de la ruche permettant le développement de toute la colonie. Sa production nécessite un très grand savoir-faire de la part de l’apiculteur. C’est l’éminent biologiste Rémy Chauvin qui a observé son action extraordinaire dans la ruche et a incité Maurice Mary au Domaine Apicole de Chezelles à mettre au point une technique de production il y a plus de 50 ans. C’est ainsi que le Domaine Apicole de Chezelles a pu acquérir toute son expérience pour récolter la Gelée Royale.

La propolis : il s’agit d’une résine précieuse récoltée par les abeilles sur les bourgeons de quelques arbres, tels que le bouleau, le peuplier, le chêne. Les abeilles l’utilisent pour protéger la ruche et défendre la colonie. Ce qui explique son nom qui signifie « en avant de la cité ».

Ces merveilleux produits de la ruche offrent, à des degrés divers, une aide et un potentiel d’énergie considérable, de tonus et de bien-être, à tout âge. Ce sont bien entendu les apiculteurs qui sont à même d’aider à découvrir leur diversité et leurs richesses et vous guider dans votre choix.

Dans la même thématique


Découvrez nos produits de la ruche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *