Quels sont les bienfaits du miel de thym ?

Parmi les nombreux miels existants sur le marché, un se démarque particulièrement : le miel de thym. Avec sa belle couleur ambrée et son goût atypique, le miel de thym est reconnu pour être l’une des variétés de miel ayant le plus de bienfaits et vertus médicinales. Découvrez pourquoi vous devez absolument en posséder dans votre garde-manger.

Les caractéristiques du miel de thym

bienfaits miel de thymLe thym, cette plante aromatique que l’on connaît surtout pour parfumer nos bons petits plats, possède également des propriétés médicinales reconnues depuis l’antiquité. Les abeilles, vivant dans les régions ensoleillées du sud de la France ou les belles provinces d’Espagne (comme pour notre miel de thym), adorent butiner ses fleurs, qui donneront par la suite un nectar très apprécié.

Avec sa chatoyante couleur ambrée, sa consistance crémeuse, son odeur aromatique et son goût subtil et rafraîchissant, le miel de thym a du caractère !

Aussi, contrairement aux autres miels floraux, il a un pH plus élevé, riche en cuivre et en bore (un oligo-élément qui intervient notamment dans la formation des os), ce qui lui confère de nombreuses propriétés.

Les bienfaits du miel de thym

Les vertus du miel ne sont plus à prouver, tous sans exception sont ainsi réputés pour leurs multiples bienfaits santé. Le miel de thym ne déroge donc pas à la règle, et se targue, d’ailleurs, d’être celui en ayant le plus !

Antiseptique, antibactérien, il aide à lutter contre certaines infections et en particulier tous les petits maux de l’hiver : rhume, bronchite, grippe, etc.

Grâce à ses propriétés expectorantes, il adoucit les gorges irritées, calme les toux grasses et aide à dégager les voies respiratoires.

Il est également reconnu pour la prévention des infections digestives comme les gastro-entérites.

miel de thym

Le miel de thym présente, en outre, de grandes propriétés cicatrisantes. Avec son pH acide et ses deux composés que sont le thymol et le carvacrol, il limite les infections, améliore la cicatrisation de plaies, de certaines brûlures comme les coups de soleil ou d’ulcères cutanés. Certains chirurgiens s’en servent d’ailleurs comme pansement pour traiter des plaies profondes.

Enfin, il a un effet tonifiant qui décontracte le muscle, facilite le tonus musculaire et aide à la récupération physique.

Comment utiliser le miel de thym ?

Que ce soit pour prévenir une infection, la traiter ou simplement ravir son palais, il y a mille et une façons de consommer du miel de thym. En voici quelques-unes pour profiter de tous ses bienfaits :

  • En tisane : ajoutez une cuillère de ce miel à votre tisane à base d’herbes (citronnelle, romarin, marjolaine, etc.) ou dans une infusion à base de thym (évidemment !) pour prévenir ou calmer les maux de gorge, ou encore pour faciliter la digestion.
  • En grog : mélangé à un peu de rhum brun ou ambré, et des brins de thym frais.
  • En tartinade : sur une tranche de pain, juste pour le plaisir des saveurs.
  • En association avec du fromage : il se marie à merveille au fromage de chèvre par exemple. Concoctez-vous un classique, et néanmoins savoureux, toast de chèvre chaud avec du miel de thym, et régalez-vous.
  • En pansement naturel : si vous avez une petite plaie, après l’avoir soigneusement nettoyée et séchée, appliquez du miel de thym. Puis, recouvrez avec une compresse que vous renouvellerez jusqu’à guérison.
  • En soin pour les peaux à problèmes : faites-vous un masque au miel de thym (2 cuillères à café) associé à du bicarbonate de soude (1 cuillère à café). Appliquez sur la zone à traiter, massez avec les doigts de manière circulaire pendant trois à cinq minutes, et rincez.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *