Lune de miel…

Portrait Marie-Cécile
Rédigé par Marie-Cécile
Bienvenue au Domaine Apicole de Chezelles !
Fière de l’héritage de nos parents depuis cinq générations qui ont su nous transmettre la passion des abeilles, j’ai grand plaisir aujourd’hui à prendre soin de nos ruches avec nos équipes et je veille personnellement à la préparation de tous nos produits pour en assurer la meilleure qualité. Inspirons-nous de ces merveilleux insectes qui nous protègent !
En savoir plus

Eh oui, il y a quelques jours, c’était la fête des amoureux, souvent qualifiée aujourd’hui de fête plus commerciale que romantique… Il est vrai que c’est assez ironique quand on connait l’origine de la Saint Valentin

Laissez moi reprendre l’histoire à ses débuts… Selon toute vraisemblance, tout commença en des temps lointains, dans la puissante Rome. À cette époque, Claude II régnait sur ce redoutable empire et n’avait qu’en tête de conquérir de nouvelles contrées. Pour cela, il devait évidemment pouvoir compter sur ses troupes, toutes dévouées à sa cause. Hors il était persuadé que l’amour troublait ses soldats, qui n’avaient que leur bien-aimée dans la tête ! Voilà ce qui le décida a abolir le saint sacrement du mariage. Quelle idée !!

Cette conviction n’était manifestement pas du goût du mystérieux Saint Valentin, médecin, ordonné prêtre, qui choisi alors de marier les couples en secret.

Hélas, ce protecteur des amoureux fut vite démasqué, puis arrêté et emprisonné. Pendant son séjour en prison, on raconte que Valentin se serait lié d’amitié avec la fille du geôlier, une jeune aveugle qui, suite à ses conversations avec le prêtre, recouvra miraculeusement la vue…

Mort en martyr à Rome, un 14 février, il aurait offert à sa jeune amie, juste avant sa mort, des feuilles en forme de coeur, sur lesquelles il était inscrit : «de ton Valentin». Il faudra ensuite attendre l’an 1496 pour que Saint Valentin soit canonisé par l’Église.

Dans tous les cas, on peut s’étonner du fait qu’un empereur romain, par ailleurs passionné d’abeilles, ait pris une telle décision conduisant à la disparition des lunes de miel

Car oui, les lunes de miel existaient déjà au temps des romains !

Il s’agit en fait d’une coutume babylonienne selon laquelle le père de la mariée devait offrir à son gendre une grande quantité d’hydromel. Cet hydromel (vin de miel) devait favoriser l’ardeur du jeune couple et assurer ainsi la fécondité. Encore un effet bénéfique des produits de la ruche ?! En fait le nom « lune de miel » provient tout simplement du fait que cet hydromel était fourni au jeune homme pendant une période d’un mois lunaire, autrement dit d’une lune !

Voilà, vous savez tout ! Il ne vous reste plus qu’à essayer l’hydromel, si ca n’est pas déjà fait !

Dans la même thématique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *